A la veille de la guerre

I. L'Allemagne :

 L'Allemagne ne sera véritablement l'Allemagne que lorsqu'elle sera l'Europe. Tant que nous ne dominerons pas l'Europe, nous ne ferons que végéter. L'Allemagne, c'est l'Europe. Je vous garantis qu'alors il n'y aura plus de chômage en Europe : on assistera à une prospérité inouïe. Nous nous chargerons de faire sortir le monde de sa torpeur. Nous nous assignerons des tâches que personne actuellement ne peut soupçonner. Et nous le menerons à bien. Mais il nous faut l'Europe et ses colonies. L'Allemagne n'est encore qu'un commencement. Notr espace complet à nous, c'est l'Europe. Celui qui la conquéra imprimera son empreinte au siècle à venir. Nous sommes désignés pour cette tâche. si nous ne réussissons point, nous succomberons, et tous les peuples européens periront avec nous.
Propos recueillis par Herman Rauschning entre 1933 et 1936, dans Hitler m'a dit, Hachette Pluriel, 1995.

 
Dépenses d'armements en Allemagne de 1932 à 1939, en pourcentage des dépenses totales
 Malgré le traité de Versailles, le service militaire redevient obligatoire dès 1935. La Rhénanie est remilitarisée et l'armée équipée d'armes lourdes : avions tanks. La production de ses armes permet de faire redémarrer la production industrielle et le chômage diminue.
 Hitler soutient Franco en Espagne dès 1936. Il s'allie avec Mussolini en Italie (axe Rome-Berlin), et avec le Japon.  

 "La communauté raciale allemande comprend 85 millions d'hommes qui forment un noyau racial plus replié sur lui-même que ce n'est le cas dans aucun autre pays, et qui, d'un autre côté, possède plus que n'importe quel autre peuple un droit à un espace vital plus vaste. L'avenir de l'Allemagne est donc sous l'entière dépendance d'un règlement territorial nécessaire.
Il n'y a que la violence qui puisse apporter une solution au problème allemand. L'équipement de l'armée, de la marine de guerre et de l'aviation, ainsi que la formation du corps des officiers sont presque achevés. L'équipement et l'armement sont modernes. Si l'on attend encore, ils risquent d'être périmés... En outre, tout le monde attend notre attaque et renforce chaque année ses contre-mesures. C'est pendant que les autres pays se barricadent qu'il faut que nous passions à l'offensive... Nous ne pouvons plus attendre plus longtemps."
Archives secrètes de la Wilhelmstrasse.


L'armée allemande à Vienne en 1938

En mars 1938, l'armée allemande occupe l'Autriche. Hitler proclame "l'Anschluss" (mot allemand qui signifie "réunion" : rattachement de l'Autriche à l'Allemagne), qui est accepté avec enthousiasme par les Autrichiens.

La guerre ?