LA MONARCHIE ABSOLUE EN FRANCE

A. Le pouvoir absolu.
"Les rois règnent pour moi" dit la sagesse (de Dieu); et de là nous devons conclure non seulement que les droits de la royauté sont établis par ses lois, mais que le choix des personnes est un effet de la providence; Pour établir cette puissance, qui représente la sienne, Dieu met sur sur le front des souverains et sur leur visage une marque de leur divinité... Vous êtes comme des dieux, encore que vous mourriez.
Bossuet, sermon, 1662
1. Qui a rédigé le texte?
2. Qui est roi à l'époque?
3. Comment appelle-t-on la monarchie telle qu'elle est décrite dans ce texte?
4. Le roi organise son gouvernement pour diriger seul: représentez l'organigramme du pouvoir et commentez-le.

"On va au billard et l'on se met sur le ventre jusqu'à ce que le Roi ait joué une partie. Alors tout le monde se lève et l'on va à la musique; là on chante un acte de vieil opéra qu'on a entendu cent fois. Ensuite, nous allons au bal qui dure de 8 à 10 heures; ceux qui comme moi ne dansent pas, restent là deux heures, assis, sans quitter une seconde leur place et ne voient ni n'entendent rien qu'un interminable menuet; à dix heures moins le quart, on danse la contredanse, les uns après les autres, comme les enfants récitent le catéchisme et alors le bal prend fin."
Mme de Sévigné (1626-1696), Correspondance.
5. Où se passe la scène décrite dans le texte?
6. Qui sont les personnages pour lesquels "on" et "tout le monde" sont utilisés?
7. A quel moment de la journée se déroule le texte?
8. Pourquoi le roi garde -t-il ainsi de nombreuses personnes près de lui dans son château. Expliquez précisément quels sont les motifs et les buts du roi.
9. Mme de Sévigné, apprécie-t-elle les activités qu'elle décrit. Justifiez votre réponse grâce au texte.

B. L'absolutisme et ses effets économiques et sociaux.

"Voulant favorablement traiter ledit Van Robais et attirer par son exemple ceux qui excellent, parmi les étrangers, dans quelque sorte de manufacture, enjoignons aux maires et échevins (d'Abbeville) de lui faire fournir des logements commodes à la dite fabrique. (...) Nous voulons que lui et ses associés et ouvriers étrangers soient censés et réputés véritables Français et naturalisés, et que, comme tels, Ils puissent disposer de leurs biens, et leurs héritiers recueillir leurs successions, (...) Ils seront aussi exempts de tous subsides, impositions, logements de gens de guerre, charges de ville, corvées et autres charges publiques pendant le temps de la présente concession. (...) Nous permettons audit entrepreneur et à ses associés et ouvriers de continuer de faire profession de la religion prétendue réformée, (...) Leur avons accordé huit minots [environ 400 kg] de sel par chaque an, en payant seulement le prix de marchand, (...).

Nous avons fait défense (...) d'établir dans ladite ville et à dix lieues aux environs d'icelle pareils métiers à draper (...). Permettons [à Van Robais] d'associer à ladite manufacture telles personnes que bon lui semblera, sans que, pour cette raison, ses associés soient censés ni réputés avoir dérogé à noblesse, sous prétexte de commerce ou de marchandise."

Lettres de privigèles accordées à Van Robais en 1665

1. De quel pays Van Robais est-il originaire? Où s'installe-t-il ?
2. Relevez les avantages accordés à Van Robais.
3. Donnez le nom du ministre de Louis XIV qui veut favoriser les artisans étrangers s'installant en France.
4. Expliquez pourquoi il souhaite ces installations. Donnez le nom de sa théorie économique.
5. Citez la phrase du texte qui montre que Van Robais bénéficie d'un monopole.

B. L'absolutisme et conséquences religieuses.
"Le 22 de ce mois, on publia ici un édit du roi par lequel Sa Majesté a révoqué l'édit de Nantes donné en faveur de ceux de la Religion Prétendue Réformée. Sa majesté défend par cet édit, de faire aucun exercice public de cette religion, et ordonne que tous les temples soient démolis. Sa Majesté ordonne à tous les pasteurs de sortir du royaume dans quinze jours et leur défend pendant ce temps aucun prèche sous peine des galères. Sa Majesté défend toutes les écoles particulières pour les enfants de ceux de la Religion Prétendue Réformée. Ceux qui naîtront seront désormais baptisés par les curés des paroisse et élevés dans la Religion catholique."
D'après la Gazette de France; octobre 1685.

1. Que veut dire "Religion Prétendue Réformée ?
2. Quel est l'édit réformé ? Donnez sa date et résumez son contenu.
3. Quel roi est-il l'auteur de l'édit de 1685 ? Résumez le sens de cet édit.
4. Quelles sont les conséquences pour la France ?